©2019 by danslateteduneaspie. Proudly created with Wix.com

Bienvenue dans la tete d'une aspie

Toute mon actualité

 
 
 
Frame Wall
 
  • Jenny Ams

Petit texte à mon deuxième fils...

Mon amour, tu vas bientôt avoir 6 ans … Ça y est tu l'as fait, c'était ta dernière fête de fin d'année de maternelle.

Ça fait des semaines que tu nous en parle, qu'on entend la même chanson inlassablement, que tu as hâte de nous montrer à quel point tu as bien bossé les danses. Tu m'as demandé si on pouvait prendre ton casque à réduction de bruit. La maîtresse a accepté, c'est normal mon cœur, elle voit ta souffrance, elle voit ta différence et finalement le thème de votre spectacle n'était-il pas "la fraternité"? L'unité face à la différence ? Je t'ai demandé de pousser tes limites, comme d'habitude mon cœur. Et tu as réussi. Tu m'as demandé si pour récupérer le casque il fallait d'abord prévenir la maîtresse ou la chorégraphe. Si il fallait que je te l'amène si tu craques ou si tu allais te lever, si il fallait plutôt faire un signe de la tête ou de la main. Et puis tu as craqué. Trop d'interrogation tu as voulu faire sans. Bravo mon trésor. C'était pas facile, tu n'as pas voulu montrer tes failles, personne n'a vu que tu étais à la limite de la nausée quand on te frôlait. Que tu sursautais à chaque fois qu'il fallait donner la main, qu'on te demandait beaucoup trop de synchronisation en même temps, alors tu t'es battu, tu l'as fait. Si tu savais comme on est fiers de toi. Pour tous les enfants, la fête de fin d'année est une manière de se montrer, certains pleurent parce qu'ils sont timides, d'autres donnent tout pour qu'on les voit. Mais toi, comme tout mon ange, tu le fais comme un robot, tu le fais parce que tu dois le faire. Je t'ai vu manger tes doigts, être gêné par ces fils et ces matières, essayer de reproduire à l'exacte des mouvements que tu ne peux pas forcément faire. Et personne n'a vu ta différence. Comme toujours, ta force c'est ce camouflage. Personne ne te comprend mieux que moi, cette envie de plaire, cette envie de te noyer dans la masse, de juste une fois, te sentir comme tout le monde et pas seulement faire semblant. Tu le fais tellement bien. Vous êtes tellement forts mes amours. Mon trèsor plus que quelques jours avant de pouvoir tout lâcher, encore très peu de temps avant les vacances. Tu as été plus fort cette année que les précédentes. Tu as retenu tous les prénoms, les visages, tu as même dit bonjour à certains enfants. Derrière chaque petite victoire se cache une grande force. Si tu savais tous les adultes qui n'ont pas ta force, si tu savais combien auraient renoncé à ta place, mais tu l'as fait. Mon soldat, mon combattant. Tu dors comme un ange, tu récupères cette énergie qui est tellement utilisée, et chaque fois que tu te reposes comme ça, je me dis qu'on a encore gagné un combat. Bravo mon prince. Beau spectacle, belle démonstration de force contre ta différence invisible, tu as encore gagné par ko… Respect !!!

194 vues