©2019 by danslateteduneaspie. Proudly created with Wix.com

Bienvenue dans la tete d'une aspie

Toute mon actualité

 
 
 
Frame Wall
 
  • Jenny Ams

L'injustice

Tout le monde connaît un jour dans sa vie un sentiment d'injustice. On est accusé à tord, on échoue à un examen durement préparé. On peut se sentir déçu, frustré. Bah vous voyez cette sensation, chez nous, les aspies, vous pouvez la multiplier par 10, au moins. Multiplier les sensations c'est dur. Déjà parcequ'on ne sait pas précisément ce que ressent l'autre. Quand un médecin demande sur une échelle de 0 à 10 à quel point vous avez mal, qui est capable de déterminer précisément la douleur max que le corps peut supporter? Mettons que je sache pas à quel point un neurotypique peut avoir du mal à supporter l'injustice, ce qui est sûr c'est que pour nous c'est un cataclysme, une espèce d'explosion interne, comme si on arrivait au moment pile de l'éruption d'un volcan. Bref, hier matin j'ai reçu un message, je ne l'ai pas compris et l'ai trouvé injuste. Le problème c'est que j'ai aussi beaucoup de mal à discerner mes émotions, donc je n'ai pas "ressenti" que je montais en colère. Je suis juste devenue très désagréable avec tout le monde, enfin au début. Et puis… le cataclysme pour mes proches. Moi ça va, je ne me rend pas compte quand je commence à être désagréable, mais autour ça s'agite, et du coup je ressens une encore plus grande injustice. Évidemment, je suis énervée sans m'en rendre compte, j'agresse les autres sans m'en rendre compte du coup je me sens agressée moi même, donc encore une injustice et on rentre dans le cercle de l'aspie de mauvaise humeur. Depuis que je fais des entraînements neuroptimal ® je fais moins de colères mais quand la colère monte tout se déchaîne, pourtant personne n'est responsable, mais voilà, le problème c'est que je ne comprends pas l'injustice. C'est horripilant, quand les choses te tombent dessus sans que tu n'ai rien demandé. Quand tu ne comprends pas ce qui se passe. C'est un peu comme un bébé de 2 ans qui ne comprend pas pourquoi on lui refuse encore des bonbons. Ça ressemble à un caprice, ça fait le même bruit mais ce n'est pas ça. C'est juste incontrôlable. Une réaction en chaîne un peu comme le battement d'aile du papillon peut provoquer une tempête. L'injustice était infime, la réaction démesurée et incontrôlée… Et puis, finalement le message avait été envoyé par erreur. L'émotion est retombée aussi vite qu'elle est montée, d'un coup le calme, l'espèce de boule au ventre commence à disparaître. Le calme commence à revenir. Et c'est là que je me rend compte que j'étais énervée, que j'ai été injuste… Le sentiment d'injustice est très dur à gérer, parce que des choses un peu banales peuvent s'avérer catastrophiques, un mot mal compris, quelqu'un qui vous passe devant parce-que vous êtes dans les nuages. Combien, dans la journée, mes enfants trouvent les choses injustes, ils s'énervent sans comprendre que parfois ce sont des choses de la vie. Bref hier j'ai vécu une injustice de la manière la plus explosive qui soit, sans que personne ne se rende compte de l'ébullition interne… C'est pas grave on gère… Je vous aime tous, ou pas.

93 vues